Les membres de l'Académie

Douglass, William A.

Anthropologue sociale

M. William Anthony Douglas est né à Reno (au Nevada, États-Unis) en 1939. Il a été mobile durant sa formation, fréquentant les universités de Madrid, d'Oslo, de Californie, de Berkeley et de Chicago. En 1967, il obtient son doctorat d'Anthropologie Sociale de l'Université de Chicago. C'est lui qui a lancé le projet de création du Centre d'Études Basques de l'Université du Nevada à Reno et qui en a été le coordinateur jusqu'en 2000, année de son départ à la retraite.

Depuis 1963, il a mené un travail de terrain au Pays Basque, en particulier à Etxalar (en Navarre) et à Aulesti (en Biscaye). Il s'est également penché sur la question de la présence basque dans l'ouest américain, dans plusieurs pays d'Amérique latine et en Australie. Il a par ailleurs mené des recherches anthropologiques dans le sud de l'Italie sur l'identité et le terrorisme.

Il a écrit de nombreux livres, parmi lesquels : Death in Murelaga: the social significance of funerary ritual in a Spanish Basque village (1969), Echalar and Murelaga: opportunity and rural depopulation in two Spanish Basque villages (1973), Amerikanuak: the Basques of the New World (avec Jon Bilbao, 1975), Beltran: Basque sheepman of the American West (avec Beltran Paris, 1979), Emigration in a south Italian hill town: an anthropological history (1984), Basque sheepherders of the American West (avec Richard H. Lane, 1985), From Italy to Ingham: Italians in North Queensland (1995), Terror and taboo: the follies, fables and faces of terrorism (avec Joseba Zulaika, 1996), Azúcar amargo: vida y fortuna de los cortadores de caña italianos y vascos en la Australia tropical (1996), ainsi que La vasconia global: ensayos sobre las diásporas vascas (2004).

Membres titulaires

Présidents d'Université

Membres honoraires

Membres correspondants

Membres correspondants jeunes

Ancien Membres

top