Les membres de l'Académie

Etxeberria Gabilondo, Francisco

Médecin légiste

Docteur en Médecine à l'Université du Pays Basque (1991). Médecin spécialiste en Médecine légale et légiste. Spécialiste en Anthropologie et biologie légiste à l'Université Complutense de Madrid. Maîtrise en Droit médical de l'Université Complutense de Madrid.

Professeur titulaire de Médecine légale de la Faculté de Médecine de l'Université du Pays Basque où il enseigne en continu depuis l'année académique 1983/84. Sous-directeur de l'Institut basque de Criminologie de l'Université du Pays Basque depuis l'année 2000. Professeur de Médecine légale dans cet institut depuis l'année académique 1985/86 jusqu'à aujourd'hui.

Président de la Société des Sciences Aranzadi, à laquelle il appartient depuis 1973 et où il a participé aux fouilles et aux expéditions spéléologiques de José Miguel de Barandiaran et Jesús Altuna.

Il a dirigé l'équipe de bénévoles qui, en 2000, a réalisé la première exhumation scientifique de l'Espagne à Priaranza del Bierzo (León), ce qui allait donner naissance à l'Association pour la Mémoire historique. Il dirige le groupe de travail constitué par l'étude des disparus et des fosses communes de la Guerre civile, qui a collaboré avec différentes associations de Mémoire historique dans plus d'une centaine d'exhumations en Espagne, méritant pour cette tâche l'appellation du « médecin légiste de la mémoire historique ». En outre, il est membre de la commission des experts de la Commission des Droits de l'Homme du Gouvernement du Chili pour l'investigation des disparus pendant la dictature.

Il a servi d'expert indépendant dans de nombreux cas complexes (comme le cas Lasa et Zabala ou le cas Bretón) et dans des enquêtes telles que l'assassinat de Victor Jara, le suicide de Salvador Allende ou la mort de Pablo Neruda, ainsi que dans la recherche et l'identification de personnages historiques tels que le dernier roi de Grenade, Boabdil le Jeune, au Maroc. Actuellement, il coordonne la seconde phase des travaux de recherche des restes de Cervantes au couvent des Trinitaires du quartier madrilène de Las Letras.

Prix Droits de l'Homme de la Députation forale de Gipuzkoa (2006) et René Cassin du Gouvernement basque (2007). Prix Eusko Ikaskuntza-Laboral Kutxa des Sciences humaines, de la Culture, des Arts et des Sciences sociales (2013).

Membres titulaires

Présidents d'Université

Membres honoraires

Membres correspondants

Membres correspondants jeunes

Ancien Membres

top